Rando des troglodytes 2014

2014, un quart de siècle pour la rando des Troglodytes

En 1989, Alain Marchais, qui a travaillé de nombreuses années dans les champignonnières troglodytes de Langeais, propose au comité des fêtes d’organiser une randonnée pédestre qui sillonnerait ces caves afin de conserver la mémoire de l’activité qui s’y déroulait. Depuis cette date, la randonnée des troglodytes a lieu au début du printemps avec un parcours d’environ 2 km entièrement souterrain et dans le noir total. En 2002, le Comité des Fêtes s’associe avec les Sentiers Langeaisiens pour une organisation conjointe afin d’offrir aux VTTistes la possibilité de découvrir ces caves. Ce rendez-vous est maintenant devenu une des randonnées les plus importantes d’Indre et Loire avec plus de 500 participants en moyenne.

L’édition 2014, si elle n’a pas égalé le record de l’année précédente, a tout de même rassemblé 580 participants (220 pédestres et 360 VTTistes), avec cette année de nombreux enfants, ainsi qu’une participation importante du club de rugby de Langeais.

En début de circuit, le passage dans les caves à 12° a permis à chacun de se réchauffer un peu, le thermomètre extérieur frisant le 0. Le reste de la matinée a été bien ensoleillé, mais pas suffisamment pour assécher les nombreuses flaques et passages boueux qui jalonnaient les circuits. En effet, la semaine précédente avait vu de grosses averses se succéder !

Pour les VTTistes, la Gironde de l’Etang a été la première grosse difficulté, suivie par la côte du château de Chabrol (dénommée « la côte du facteur » par les locaux, côte que quelques-uns ont réussi à grimper d’une traite. La suite du parcours proposait des montées et descentes entre vignes et forêts sur Ingrandes et Benais. Enfin, le retour par un chemin défoncé par des engins forestiers en a calmé plus d’un (malheureusement, ce chemin a été détérioré très récemment et aucune solution de repli n’était possible). Pour terminer, le passage dans la Doucinière a donné un avant-goût de la Rando Gadoue de novembre.

Les piétons pouvaient cheminer en direction de Cinq-Mars la Pile et Mazières sur des chemins un peu moins boueux et très agréables.

Les échos recueillis à l’arrivée confirmaient la satisfaction des randonneurs : circuits variés, nombreux passages en monotraces, ravitaillements nombreux (4 ravitaillements pour les VTTistes qui faisaient 51 km et plus, et 2 ravitaillements pour les piétons qui faisaient 17 km), une organisation bien rôdée et toujours un grand plaisir à parcourir le souterrain dans l’obscurité totale !

Le groupe de VTTistes d’Antran (86) a laissé un compte-rendu sur son site Internet ; à voir ici.

Les circuits

VTT 25 km VTT 35 km VTT 41 km VTT 51 km VTT 55 km VTT 63 km 

pédestre 12 km pédestre 17 km

Article NR

Galeries photos

850 photos disponibles. Un clic sur le titre pour accéder à la galerie correspondante.