Souvenirs, souvenirs… d’un beau week-end ensoleillé autour du lac de Vassivière. 44 courageux ont vécu une Pentecôte active et sont repartis plus savants et plus sages, menés par leur gourou cow-boy à cheval sur son sac au premier plan. Pour le remercier, nos belles Tourangelles ont fait commerce de leur plus beau sourire limousin.

Randonnées limousines à Vassivière

Des photos


Le petit train de l’île de Vassivière.


Repos bien mérité dans l’île en attendant l’heure de la visite.


Le sous-marin, œuvre d’un artiste contemporain, nous a à l’œil.

Tenez-vous bien, les enfants, pendant la visite.

Je suis perdu. Où est-on déjà ? Aidez-moi à me retrouver.


La guide pas très à l’aise…


… mais qui essaie quand même d’intéresser
des auditeurs gentils et attentifs.


Le dimanche matin à l’écoute de Cyrille Bailly.


Le Président s’enfonce courageusement dans la jungle du Puy Crozat.


La tourbière.



Une terrible plante carnivore cachée sur les bords de la tourbière.

Non , elle ne mord pas. Ce n’est qu’une innocente fougère.

Un peu d’escalade…


… avant la réception chaleureuse des chèvres
au point culminant de la Haute-Vienne.


A midi, notre bateau croisière-restaurant nous attend.


Confortablement installés, nous patientons à l’écoute des commentaires.

Une légère brise et vogue la voile.

Après l’effort, pause photo à l’ombre opérée par un pro.


Les artistes devant leur œuvre de granit.







Quelques-uns de nos chalets.




Papy en a bu ! Effet de la fontaine miraculeuse de Peyrat-le-château.



L’église romane avec son clocher décalé.



Ecoute religieuse des explications de Marina.



Dernier repas à l’auberge avant le retour.