Forêt d'Ecouves

Pourtant, tout avait bien commencé. Nos 3 retraités arrivés sur place vers 16 h 30 le vendredi avaient repéré les lieux et pris un bon bain de soleil sur la terrasse du chalet de la forêt, suivi d'une boisson fraîche au bar du Relais de la Forêt.
A l'arrivée des fourgons de Jean-Yves et Jérôme, les choses se sont un peu gâtées. Après que Jean-Yves se soit aperçu qu'il avait oublié ses planchas, c'est tout simplement 3 VTT qui manquaient à l'appel !
Il ne restait plus qu'à repartir sur Langeais, ce que fit Jean-Yves accompagné de Patrick. De retour au gîte à 1 h du matin avec 3 VTT et 2 planchas.
Samedi matin :
Tout le groupe démarre vers 8 h 30. Après 500 m de montée, Jean-Marie s'aperçoit qu'il a oublié son sac à dos. Il aura donc droit à un retour au gîte et rebelote pour la montée. Dans la première descente, Jean-Yves s'aperçoit que son frein arrière ne fonctionne plus. Un examen rapide lui permettra de vérifier qu'il ne sert à rien d'appuyer sur la manette de frein quand il n'y a qu'une plaquette. Deux minutes plus tard, la plaquette est retrouvée et remontée à l'endroit (Jean-Yves n'ayant pas eu le temps de préparer son vélo, c'est Jean-Marie qui lui avait changé ses plaquettes la veille...). Enfin, c'est parti ! Direction le signal d'Ecouves, point culminant de la forêt à 413 m.
Quelques passages un peu techniques, et aussi de longues allées forestières, avec un joli dénivelé.
Passage par le carrefour de la crois de Médavy, puis un long passage sur la route forestière des bois d'Aché suivi d'une partie plus technique. A partir du carrefour du Rendez-vous, nous longeons le GR22 avec un passage très pentu au nord de l'étang de Radon.
C'est dans cette partie que Jean-François R. va faire une chute, sa pédale ayant heurté une racine. En tombant, il va malheureusement se casser la clavicule. Les pompiers auront un peu de mal à trouver le carrefour de la pointe des Petits Bois. Après les conseils éclairés de notre médecin et la prise en charge par les pompiers, Jean-François va donc nous quitter pour l’hôpital d'Alençon d'où il repartira chez lui dans l'après-midi.
Nous terminons notre parcours vers le gîte (doucement dans les descentes) avec 23 km au compteur et 440 m de dénivelé.

La trace GPS

Samedi après-midi :
Nous nous séparons en 2 groupes. Le premier, conduit par Christophe Br. Avec un circuit de 44 km prévu et le second avec Roger Brochard (le père de Christophe), un local qui connaît bien la forêt d'Ecouves.
Groupe 1 :
Le groupe va faire 35 au lieu des 44 prévus (on a coupé!!!)

La trace GPS

Groupe 2 : circuit de 34 km. Direction ouest (au sud de la forêt d'Ecouves) en passant par St Nicolas des Bois. Une crevaison pour Jean-Yves, vite réparée. Puis montée à la Butte Chaumont et redescente technique par un chemin différent. Puis passage près de Livaie, et la montée interminable de la route forestière de la Vallée de Fontenai. Elle fera mettre pied à terre à Jean-Yves dont les batteries étaient au bout du rouleau. Arrivés au Carrefour de la Croix Madame, Roger prit alors la sage décision de rentrer par la route, non sans avoir visité le séquoia sculpté du Carrefour de la Croix Verdier. Jean-Yves en profita pour recharger ses batteries dans les descentes (pointe à plus e 60 km/h). Arrivés au gîte une demie-heure après le groupe 1.

La trace GPS

Diner au Relais d'Ecouves préparé par un maître-restaurateur avec des spécialités locales.

Dimanche matin :

Groupe 1 : le circuit fait le samedi après-midi par le groupe 1. Seule différence : ils se feront remarquer au pied de la Butte Chaumont. Quand on crie dans une propriété privée, il faut s'attendre à une réaction ! Ils monteront quand même au sommet (sans poser le pied à terre) en rusant un peu.
Lors de la descente, Bruno F. va chuter, mais par chance, sans retomber sur les grosses pierres longeant le chemin. A noter, record de vitesse (73 km/h) établi par Thierry dans une descente.

La trace GPS

Groupe 2 : Après s'être un peu égaré dans des chemins privés, nous montons vers la route forestirèe du Vignage que nous descendons ensuite jusqu'à la nécropole des Gateys. Petit cimetière militaire qui nous a permis de comprendre l'importance des combats qui se sont déroulés en forêt d'Ecouves en aout 1944. Nous remontons ensuite par les rochers du Vignage (dans le sens de la montée) avec une montée très raide que l'on fera entièrement à pied. Difficile de trouver les rochers d'escalade indiqués sur la carte IGN. Nous poursuivons par un très beau chemin en ligne de crête pour arriver au Carrefour du Chêne au Verdier. Le reste sera moins drôle : chemin rempli de grosses pierres et boueux, chemin qui s'arrête subitement et qui va nous obliger à marcher dans une végétation dense, des trous, des arbres morts... et un ruisseau couvert de grandes herbes que nous devrons traverser.
Nous arrivons enfin sur une grande allée que Roger nous avait promis comme une jolie descente. En fait, c'est tout d'abord une bien belle et longue montée qui nous attend. Mais la descente est après, ainsi que la route qui va nous ramener au gîte avec encore une demie-heure de retard sur le groupe 1 (pour 21 km parcourus).

La trace GPS

Pour terminer ce week-end, apéritif, charcuterie, plancha, poivrons préparés par Bruno F. (excellents!), haricots verts, fromages, crème Mont-Blanc et gâteaux de Jean-Paul.

Nous quittons les lieux vers 16 h 30 avec une pensée pour Jean-François, en espérant bien le retrouver pour un séjour complet l'an prochain. Merci à Christophe et Roger de nous avoir guidés dans leur terrain de jeux !

Bilan du week-end :
89 km parcourus par le groupe 1
78 km parcourus par le groupe 2


Des photos.


La forêt d'Ecouves, ses grandes allées forestières...

et ses côtes assassines.



Pause culturelle...




devant le char de la 2ème D.B. détruit en aôut 1944.

Descente très dangereuse....




qui va faire chuter Jean-François.



Le médecin prend les choses en main...



Direction l'hopital d'Alençon pour Jean-François.
 




Déjeuner au gîte...



 suivi d'une petite vaisselle.

A qui appartient ce vélo ?



Le groupe 1 prêt à repartir...





avec son guide local, Christophe...


suivi du groupe 2 avec lui aussi son guide local, Roger.



Petite pause au sommet de la Butte Chaumont....

puis au pied du séquoia sculpté.








Dîner au Relais d'Ecouves.



Jean-Marie, ne suis pas le mauvais exemple !



Perdus dans la végétation (chemin privé).



Les rochers du Vignage.




Raccourcis entre 2 allées forestières.



Mais où va-t-on ?




Sommet de la Butte Chaumont dans la brume matinale.




Prêts pour le retour.





Il a veillé sur nous pendant le séjour, rendons-lui grâce !




Tous les VTT vont-ils faire le retour ? Il va falloir compter avant de repartir !