Sortie à Château la Vallière (20 décembre 2009)


Nous étions 19 à répondre positivement à l'invitation de Jean-François POIRIER, Christophe BROCHARD et Franck pour la rando du mois à Château la Vallière.

En raison de l'incertitude sur les conditions de route et de la météo, 7 se sont excusés de ne pas partir à l’aventure.

 

8h45 : Nous voilà tous regroupés au Lac du Val Joyeux à Château la Vallière . Le lac gelé est recouvert d’un voile blanc....C’est parti…

Nous prenons l'ancienne ligne de chemin de fer en direction du Nord. Nous regagnons et suivons un long chemin tout blanc dans la forêt de Château la Vallière, ça colle un peu aux pneus et en plus, il y a un long faux plat.

 Nous passons sur le haut de Vaujours pour prendre la direction de Souvigné en passant par la Chapelle et le cours St Nicolas. Nous prenons de l’altitude pour admirer une superbe vue panoramique sur Souvigné, Sonzay, Le Signal.

Une première bonne côte bien collante et nous voilà arrivés sur le plateau des Landes de Souvigné. Nous regagnons alors les chemins enneigés de la forêt, laissons sur notre gauche l’Etang d’Houdran, puis continuons sur un pare-feu bien chaotique vers le Carroi des 5 Chênes.
 A Vaujours, nous prenons à gauche un chemin bien gras, direction Sud-Ouest vers Courcelles.  Le dégel est là. Les chemins se font de plus en plus gras.

Nous continuons alors en direction Nord-Nord-Ouest en passant par le bois de la Bourgognerie, le Moulin d’Hiver, le Moulin aux Moines. Nous jouons alors à traverser par le dessous, puis par le dessus l’ancienne ligne de chemin de fer, avec 2 passages de gué dans un paysage admirable, pour arriver enfin au point de départ.

Quelques problèmes techniques : une crevaison (Franck), une panne de dérailleur (Christophe), une grosse chute (Jean-François), une grosse fatigue (Philippe B.) et une défaillance de GPS (Franck).

A l'arrivée, Jean-François a préparé un succulent vin chaud pour nous réchauffer, les corps, la tête et les doigts… servi par Christophe B., avec baguettes Clérençoises, pâté de campagne, rillons et boudins noirs du pays d’Hommes apportés par Franck.

Une randonnée fort agréable car variée par ses paysages, ses chemins et ses dénivelés en faux plats laissant peu de temps pour les phases de récupération.

Des photos.



Le groupe prêt à partir


Dans la forêt de Château la Valllière


Sous le pont de chemin de fer



Chefs au travail


Vin chaud au bord du lac de Château la Vallière