L'édition 2008

La page des photos

Le Nid de Pie


L'Aireau des Douaults

La Doucinière


Le Bois de la Motte


Le ravitaillement de la Saurie 


Le Bois du Boulay


L'église des Essards


Le Haut Cerisier 


La Gironde de l'Etang 

 

La Bezardière 


La cave


L'étang de la Saulaie


2008, la rando galère !

Compte-rendu

Une météo excellente après plusieurs jours de pluie et un printemps bien arrosé... Les ingrédients étaient réunis pour une participation importante (372 VTTistes et 89 piétons) mais ausi des chemins gras, très gras !

Les secteurs les plus touchés étaient malheureusement les plus proches du départ (secteur Langeais, La Rouchouze, les Essards). Personne n'a pu y échapper. Les VTTistes ont souvent dû mettre pied à terre, dans une boue bien collante. Beaucoup ont profité de la possibilité de raccourcir la rando en empruntant un circuit plus court que celui envisagé, ou en rentrant par la route. Le matériel et les hommes (et femmes) ont beaucoup souffert, chaînes cassées, dérailleurs en vrac...

Les quelques VTTistes qui se sont engagés sur la boucle du 47 et 57 km ont pu se reposer un peu en bénéficiant de chemins propres, légèrement sableux et plutôt plats. Mais ils n'ont pas échappé au retour dans les bois de Langeais, avec des passages particulièrement délicats au niveau de l'autoroute. La Gironde de l'Etang a été l'occasion pour quelques-uns de plonger dans l'unique gros trou d'eau situé au milieu du ruisseau.

Le passage dans les caves a donc été un peu éclipsé par de grosses difficultés en extérieur. Cette édition a été la plus difficile depuis que cette randonnée existe. Les participants ont fait preuve de beaucoup de courage et la plupart ont même réussi à garder le sourire jusqu'à l'arrivée, ce qui, reconnaissons-le, n'était pas facile. 

Les circuits proposés aux piétons posaient un peu de moins de difficultés, hormis le passage dans la vallée de la Doucinière puisque plus de 350 VTTistes y avaient labouré le terrain avant eux, et leur tâche principale a consisté à toujours rechercher le meilleur passage pour éviter de s'embourber, ce qui est tout de même plus facile lorsqu'on n'a pas un vélo à traîner avec soi !

Quelques problèmes habituels de balisage. Les circuits sont balisés le samedi matin précédent, vérifiés et rectifiés le matin même de la randonnée. Par contre, nous ne pouvons rien faire si des balises sont enlevées ou déplacées au cours de la rando, ce qui a été le cas cette année.

 Malgré tout, tout le monde est bien rentré (le dernier arrivé à 14 h 15), et les organisateurs vous attendent pour une édition 2009 qui ne pourra être que plus facile !

Si vous n'avez pas gagné de champignons cette année (20 sacs de 500g de champignons produits localement étaient à gagner), revenez tenter votre chance l'an prochain.