L'édition 2007 

La Rouchelière

L'étang de la Saulaie 

Les Brûlons


Le Mortier à Puits 


La Bruyère 


Le Carroi des Chapelains 


Les ravitaillements 

Beaumontais 


La Doucinière 


L'arrivée




Une rando gadoue "vent debout" !

Des prévisions météo exécrables en ont refroidi plus d'un, mais ils étaient tout de même 290 à venir affronter un vent fort et la pluie en fin de matinée. Les randonneurs arrivés après midi en savent quelque chose !

La répartition sur les circuits, avec de nombreux participants sur les plus grands circuits, montre bien leur motivation : 

- 242 VTTistes se répartissaient ainsi : 31 sur le 27 km, 78 sur le 40 km, 54 sur le 45 km et 79 sur le 55 km. 

- 48 piétons se répartissaient ainsi : 4 sur le 8 km, 23 sur le 11 km et 21 sur le 16 km.

Les circuits de l'édition 2007

Les circuits de 2007 n'étaient pas vraiement gras. Quelques mares dans les chemins de Mazières, un ruisseau à traverser, tout cela n'a pas posé de vrais problèmes aux VTTistes qui ont donc voulu pour certains faire une bonne moyenne.

Las ! La dernière partie, conjuguée à une pluie battante, a fait baisser la moyenne : la montée de Beaumontais dans un chemin étroit, encaissé, rempli de grosses pierres cachées sous les feuilles mortes et le passage dans la Doucinière avec quelques passages très glissants et boueux (quelques chutes et glissades, mais sans gravité), et la dernière montée sur un terrain très glissant, tout cela a marqué les corps et les esprits ! 

Une nouveauté : le passage pour les piétons et VTTistes dans un chemin récemment réouvert par notre association (passage près d'un étang, passage en forêt et descente vers la "Route Basse" reliant Langeais à La Rouchouze).

Nous avons, plus que les années précédentes, rencontré des problèmes de balisage : plusieurs balises ont été enlevées à divers endroits le samedi après-midi. De plus, de nombreux VTTistes sur la boucle des 55 km ont du affronter un chien particulièrement agressif que son maître avait refusé de rentrer suite à notre demande... 

Les ravitaillements

Les ravitaillements langeaisiens ont encore été plébiscités (circuits en 8 avec ravito au milieu). Ainsi, en faisant 55 km, on pouvait bénéficier de 5 ravitaillements.

Merci au fermier de la Brisacerie qui nous a offert un peu de place dans sa chèvrerie. Nous n'avons pas eu à monter de stand et les randonneurs ont pu discuter avec le fermier tout en se restaurant. 

Le vin chaud à l'arrivée a toujours eu autant de succès. Il faut dire que Jean-Claude est maintenant un habitué et que sa recette s'améliore au fil des ans !

Pour conclure

Cette édition 2007 a été un peu gâchée par des conditions météo défavorables. Les circuits n'étaient pas particulièrement difficiles, mais il faut saluer le courage des randonneurs présents qui n'ont pas hésité à braver le vent et la pluie pendant une bonne partie de la matinée.

La rando gadoue n'est pas des plus faciles, ce n'est pas son objectif, et les participants l'ont bien compris. Elle permet à chacun de tester ses limites en restant dans le domaine de la rando plaisir et sans esprit de compétition. 

Un témoignage reçu par mail :

"Continuez, la Rando Gadoue se doit d'être pleine de .... gadoue, et cette année, le climat lui a donné ses lettres de noblesse.

Enfin une rando de l'extrême, n'en déplaise aux chouchoutes !"

Fab'