LA
          RANDO GADOUE

Les photos de 2006  

La montée de Chateaufort

La Basse Raguenière


La Gironde de l'Etang 


Commendin


La Chevalerie


Les Forges


La montée de Cerisier


L'Aireau des Douaults


Le moulin de Parpin


Le Pissot 


L'arrivée


Les organisateurs




Une participation importante

Plus de 400 randonneurs ont participé à la Rando Gadoue : 75 pédestres et 329 VTTistes.

Répartition sur les circuits : 20 pour le 10 km, 36 pour le 15 km, 19 pour le 18 km, 99 pour le 33 km, 85 pour le 41 km, 70 pour le 52 km et 75 pour le 60 km. Ces nombres correspondent aux informations fournies à l'inscription, donc pas exactes (certains ayant un peu présumé de leur force ou de leur matériel).

Le problème du parking commence à se poser pour les derniers arrrivés, l'aire de stationnement de St Laurent ne pouvant accueillir plus de 300 personnes environ.

Les circuits de l'édition 2006

Les circuits proposés étaient très nombreux : 10, 15, 18, 33, 41, 52 et 60 km et ont permis à chacun d'en trouver un à son niveau.  

Le circuit VTT débutant par la vallée de la Doucinière a calmé quelques ardeurs (le ruisseau n'était pas vraiment inondé, mais le relief, la boue dans le chemin qui longeait ce ruisseau et les pierres dans le fond du ruisseau ont tout de suite fait baisser la moyenne).

La partie centrale (circuit de 33 km)  était un peu plus simple. Les 2 passages sous l'autoroute avaient été nettoyés à notre demande et une banquette en béton installée sur le côté pour un passage piétonnier hors d'eau.

file:///home/jj/Documents/SITE%20SENTIERS%20LANGEAISIENS/Rando_Gadoue2006/La%20mont%C3%A9e%20de%20Cerisier/original/02.jpgLa grande boucle 52 ou 60 km ne posait pas de gros problèmes, hormis les quelques montées en arrivant sur le coteau de la Loire entre Saint-Patrice et Ingrandes, et un "chemin-ruisseau" dans la forêt au nord de Saint-Patrice, près de l'étang de Fouillé.

Par contre, la petite boucle de 8 km qui démarrait au ravitaillement 2 a entamé les réserves de beaucoup de VTTistes, le terrain étant particulièrement gras, mais au travers d'un massif forestier très agréable à parcourir.

Enfin, le retour à partir du ravitaillement 2 réservait encore quelques surprises : les chemins particulièrement gras du bois de la Billette,  les grandes mares situées dans les bois du côté de la Fosse Coupée et qu'il valait mieux éviter (ceux qui ont tenté de les traverser sont généralement tombés en plein milieu !),  la montée impossible de Cerisier (tout le monde a grimpé à pied), et enfin la Gironde de l'Etang pour laquelle nous avions ouvert un nouveau chemin d'accés que vous avez pu parcourir pour la première fois depuis une dizaine d'années. 

Les dénivelés

Merci à Olivier Sauger, un VTTiste qui nous propose le tracé des dénivelés :

- sur le circuit de 52 km :

file:///home/jj/Documents/SITE%20SENTIERS%20LANGEAISIENS/Rando_Gadoue2006/D%C3%A9nivel%C3%A9s/boucle%2052%20km.jpg

- sur la boucle de 8 km vers Avrillé : 

file:///home/jj/Documents/SITE%20SENTIERS%20LANGEAISIENS/Rando_Gadoue2006/D%C3%A9nivel%C3%A9s/avrille.jpg

Les ravitaillements

Suite à l'affluence inattendue, nous avons un peu de mal à gérer les ravitaillements, mais les réapprovisionnements ont malgré tout pu se faire à temps. Certains passaient plusieurs fois sur le même ravitaillement (circuits en 8 avec ravito au milieu). Ainsi, en faisant 60 km, on pouvait bénéficier de 5 ravitaillements.file:///home/jj/Documents/SITE%20SENTIERS%20LANGEAISIENS/Rando_Gadoue2006/L'arriv%C3%A9e/original/10.jpg

Enfin, le vin chaud a connu cette année un vrai succès. Plus de 30 litres ont été écoulés et l'ambiance était chaude à l'arrivée ! Le chauffage au gaz apporté par Jean-Claude a permis à quelques frigorifiés de reprendre des forces avant de rentrer.

Les derniers randonneurs sont arrivés vers 14 h 30.

Pour conclure

Cette édition 2006 a été un vrai succès. Les conditions météo étaient favorables, et la pluie tombée en grande quantité durant la semaine avait seulement rendu les chemins un peu plus humides. Comme il n'y avait pas eu de période de gel et dégel, le terrain était boueux, mais sans plus. 

La rando gadoue n'est pas des plus faciles, ce n'est pas son objectif, et les participants de plus en plus nombreux l'ont bien compris. Elle permet à chacun de tester ses limites en restant dans le domaine de la rando plaisir et sans esprit de compétition. 

Vous pouvez trouver le témoignage d'un VTTiste qui a bien galéré, sur le site de Kikourou